Cité internationale de la tapisserie Aubusson
Cité internationale de la tapisserie Aubusson Cité internationale de la tapisserie Aubusson Cité internationale de la tapisserie Aubusson Cité internationale de la tapisserie Aubusson Cité internationale de la tapisserie Aubusson Cité internationale de la tapisserie Aubusson Cité internationale de la tapisserie Aubusson Cité internationale de la tapisserie Aubusson Cité internationale de la tapisserie Aubusson
Propriétaire de ce lieu ?

Nous récupérons automatiquement les informations disponibles sur votre lieu. Si jamais celles-ci ne sont pas correctes, connectez-vous gratuitement sur notre tableau de bord pour les modifier et bonus, accédez à vos statistiques détaillées.

mapstr icon Modifier les informations de votre lieu
La communauté mapstr
Enregistré par

71 utilisateurs

#Tags souvent utilisés
#Musée #Art #Visite #Musée 🏛 #Potentielles Destinations
Ce qu'en disent les utilisateurs

"Ville médiévale intéressante à visiter le temps d'un weekend. Cité médiévale de la tapisserie expose des œuvres inspirées de Miyazaki & Tolkien "

@ptit_igloo

"Bien plus qu'un musée. La Cité internationale de la tapisserie d'Aubusson s'est installée en 2016 dans le bâtiment de l'ancienne École nationale d'Art décoratif, entièrement réhabilité pour l'occasion. Elle accueille aujourd'hui de nombreux visiteurs, mais aussi des artistes contemporains venus concevoir des tapisseries avec des lissiers, des restaurateurs, des cartonniers ... Voilà un lieu de vie, de conservation et d'exposition de tapisserie, célèbre dans le monde entier pour son excellence, et où les salles du musée côtoient les ateliers de création que l'on peut en partie visiter (quelle chance !)."

@amy_davidson

"Bien plus qu'un musée. La Cité internationale de la tapisserie d'Aubusson s'est installée en 2016 dans le bâtiment de l'ancienne École natio"

@flora.naumo

"Bien plus qu'un musée. La Cité internationale de la tapisserie d'Aubusson s'est installée en 2016 dans le bâtiment de l'ancienne École nationale d'Art décoratif, entièrement réhabilité pour l'occasion. Elle accueille aujourd'hui de nombreux visiteurs, mais aussi des artistes contemporains venus concevoir des tapisseries avec des lissiers, des restaurateurs, des cartonniers ... Voilà un lieu de vie, de conservation et d'exposition de tapisserie, célèbre dans le monde entier pour son excellence, et où les salles du musée côtoient les ateliers de création que l'on peut en partie visiter (quelle chance !)."

@beauxarts

Approuvé par 1 partenaires officiels
certified badge LIMOUSIN

LIMOUSIN

@petitfute

282followers 747places
"C'est un évènement que l'ouverture en juillet 2016 du nouveau musée de la Tapisserie, au sein de la Cité Internationale de la Tapisserie à Aubusson, installée sur le site de l'ancienne Ecole Nationale d'Arts Décoratifs. Belle prouesse dans cette ville, qui a soufflé en 2015 les 350 bougies de la création de la Manufacture royale d'Aubusson. Dès le XV e siècle, une activité de tapisserie est mentionnée à Felletin ; la qualité de l'eau et la présence d'élevages ovins l'encouragent. En 1665 puis 1689, les ateliers d'Aubusson et Felletin obtiennent le statut de Manufacture royale, grâce à Colbert, ministre de Louis XIV. Il faut attendre les années 1730 pour qu'Aubusson devienne un centre de production important, à l'instar des Gobelins et de Beauvais. Au XIX e siècle, émergent les grandes manufactures, accompagnées par l'essor de l'industrier qui n'altère en rien la qualité de la production. En 1884 est créée l'Ecole Nationale d'Arts Décoratifs d'Aubusson, qui déménage dans un nouveau bâtiment en 1969. En 1981, un premier musée ouvre ses portes au sein du Centre Jean-Lurçat. On compte aujourd'hui trois manufactures, et huit ateliers d'artisans-lissiers. Par sa création, la Cité entend présenter ce grand patrimoine de la France qui bénéficie du prestigieux label UNESCO, transmettre les savoir-faire, proposer une programmation culturelle et éducative, mais aussi renforcer la visibilité de la tapisserie d'Aubusson dans le champ de la création contemporaine, réaffirmer son prestige et sa modernité et développer la filière économique en l'ouvrant sur de nouveaux marchés. Le nouveau Musée de la tapisserie qu'elle accueille triple ainsi sa surface d'exposition, permettant ainsi un meilleur déploiement des collections qui comprennent 330 tapisseries murales et 6 tapis, 15 000 oeuvres graphiques, 44 pièces de mobilier, et enfin 4 000 objets techniques. On trouvera également sur place des espaces professionnels et de création, comme l'atelier du Mobilier National, l'un des deux ateliers publics de restauration en France. Enfin, a été constitué le plus grand centre de documentation européen sur la tapisserie. Le parcours permanent, intitulé Nef des tentures, a été pensé comme une "chambre de verdure", comme on l'appelait aux XVI e et XVII e siècle, c'est-à-dire un espace entièrement habillé de tapisseries. On est immergé dans des univers scénographiés variés ; boiseries, mobilier et fenêtres rappellent en écho les époques de création. Le rapport à l'extérieur et à la lumière naturelle changeant selon les époques et ayant des incidences sur les techniques de tissages, un soin particulier a été porté à l'éclairage qui affirme le caractère démonstratif des espaces présentés. Cette Nef entièrement modulable présente des décors changeant au fil du temps, à la manière d'un théâtre dont elle reprend les éléments techniques. La Plate-forme de création se veut un "espace XXI e " en mouvement. Le lieu met en avant des créations originales contemporaines, issues des appels à création annuels de la Cité, rassemblant les tapisseries contemporaines lauréates et les travaux de résidents ou d'élèves d'écoles d'art, de design, d'architecture, ou de mode, impliqués dans un projet d'innovation autour de ce médium. La Cité développe en parallèle des activités autour des savoir-faire d'Aubusson : démonstrations de tissage et de restauration d'oeuvres, découverte de la filière tapis/tapisserie. Elle met également en lien avec les autres sites de la tapisserie dans la ville."
Autres lieux à voir autour
La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.