Canal Beagle

Canal Beagle

Canal Beagle

http://www.hotelcanalbeagle.com.ar
Enregistré par
9
utilisateurs
Principaux #tags

#Site naturel

#Visites - Points d'intérêt

#1001 lieux à découvrir

#Animaux

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 3 partenaires officiels

ARGENTINE

ARGENTINE

La baie d'Ushuaia baigne dans les eaux du canal Beagle, un détroit qui s'étend d'est en ouest sur 129,6 milles marins (240 km) de long. Ce bras de mer sépare la Isla Grande de Tierra del Fuego au nord et la multitude des autres îles composant l'archipel de la Terre de Feu (îles Dawson, Navarino, Lenox, Wollaston, Horn, etc.). Les deux rives de la moitié ouest du canal appartiennent au Chili, tandis que dans la moitié est, ce canal constitue la frontière entre les deux pays. Ce bras de mer reliant Atlantique et Pacifique est navigable sur toute sa longueur, mais n'a jamais été la route privilégiée des navires, le passage de Drake (au sud du Cap Horn) et le détroit de Magellan étant considérés comme plus sûrs. Le canal porte le nom du navire britannique HMS Beagle, qui vint inspecter ces régions australes entre 1826 et 1836, et dont le capitaine Robert Fitz Roy, chargé de missions hydrographiques et cartographiques, accompagna le prestigieux Charles Darwin, tout à ses études naturalistes et scientifiques. De nombreuses excursions sur le canal sont proposées depuis Ushuaia. Tous les départs s'effectuent depuis le quai d'embarquement (Muelle Turístico). L'excursion la plus classique vous mène à l'île des lions de mer (on y descend ou non), puis à l'île des oiseaux (les cormorans royaux et impériaux y nidifient) ; la balade se termine en général autour du joli phare des Eclaireurs (très souvent confondu avec le phare du Bout du monde de l'Isla de los Estados), mis en service en 1920, avec parfois une balade sur la Isla Bridges. Une extension à l'Isla Yécapasela et ses innombrables pingouins est parfois possible, tout comme une incursion dans la Baie Lapataia, dans le Parc national de la Terre de Feu.

PATAGONIE

PATAGONIE

La baie d'Ushuaia baigne dans les eaux du canal Beagle, un détroit qui s'étend d'est en ouest sur 129,6 milles marins (240 km) de long. Ce bras de mer sépare la Isla Grande de Tierra del Fuego au nord et la multitude des autres îles composant l'archipel de la Terre de Feu (îles Dawson, Navarino, Lenox, Wollaston, Horn, etc.). Les deux rives de la moitié ouest du canal appartiennent au Chili, tandis que dans la moitié est, ce canal constitue la frontière entre les deux pays. Ce bras de mer reliant Atlantique et Pacifique est navigable sur toute sa longueur, mais n'a jamais été la route privilégiée des navires, le passage de Drake (au sud du Cap Horn) et le détroit de Magellan étant considérés comme plus sûrs. Le canal porte le nom du navire britannique HMS Beagle, qui vint inspecter ces régions australes entre 1826 et 1836, et dont le capitaine Robert Fitz Roy, chargé de missions hydrographiques et cartographiques, accompagna le prestigieux Charles Darwin, tout à ses études naturalistes et scientifiques. De nombreuses excursions sur le canal sont proposées depuis Ushuaia. Tous les départs s'effectuent depuis le quai d'embarquement (Muelle Turístico). L'excursion la plus classique vous mène à l'île des lions de mer (on y descend ou non), puis à l'île des oiseaux (les cormorans royaux et impériaux y nidifient) ; la balade se termine en général autour du joli phare des Eclaireurs (très souvent confondu avec le phare du Bout du monde de l'Isla de los Estados), mis en service en 1920, avec parfois une balade sur la Isla Bridges. Une extension à l'Isla Yécapasela et ses innombrables pingouins est parfois possible, tout comme une incursion dans la Baie Lapataia, dans le Parc national de la Terre de Feu.

CHILI - ÎLE DE PÂQUES

CHILI - ÎLE DE PÂQUES

La baie d'Ushuaia baigne dans les eaux du canal Beagle, un détroit qui s'étend d'est en ouest sur 129,6 milles marins (240 km) de long. Ce bras de mer sépare la Isla Grande de Tierra del Fuego au nord et la multitude des autres îles composant l'archipel de la Terre de Feu (îles Dawson, Navarino, Lenox, Wollaston, Horn, etc.). Les deux rives de la moitié ouest du canal appartiennent au Chili, tandis que dans la moitié est, ce canal constitue la frontière entre les deux pays. Ce bras de mer reliant Atlantique et Pacifique est navigable sur toute sa longueur, mais n'a jamais été la route privilégiée des navires, le passage de Drake (au sud du Cap Horn) et le détroit de Magellan étant considérés comme plus sûrs. Le canal porte le nom du navire britannique HMS Beagle, qui vint inspecter ces régions australes entre 1826 et 1836, et dont le capitaine Robert Fitz Roy, chargé de missions hydrographiques et cartographiques, accompagna le prestigieux Charles Darwin, tout à ses études naturalistes et scientifiques. De nombreuses excursions sur le canal sont proposées depuis Ushuaia. Tous les départs s'effectuent depuis le quai d'embarquement (Muelle Turístico). L'excursion la plus classique vous mène à l'île des lions de mer (on y descend ou non), puis à l'île des oiseaux (les cormorans royaux et impériaux y nidifient) ; la balade se termine en général autour du joli phare des Eclaireurs (très souvent confondu avec le phare du Bout du monde de l'Isla de los Estados), mis en service en 1920, avec parfois une balade sur la Isla Bridges. Une extension à l'Isla Yécapasela et ses innombrables pingouins est parfois possible, tout comme une incursion dans la Baie Lapataia, dans le Parc national de la Terre de Feu.

Ce qu'en disent les utilisateurs

La baie d'Ushuaia baigne dans les eaux du canal Beagle, un détroit qui s'étend d'est en ouest sur 129,6 milles marins (240 km) de long. Ce bras de mer sépare la Isla Grande de Tierra del Fuego au nord et la multitude des autres îles composant l'archipel de la Terre de Feu (îles Dawson, Navarino, Lenox, Wollaston, Horn, etc.). Les deux rives de la moitié ouest du canal appartiennent au Chili, tandis que dans la moitié est, ce canal constitue la frontière entre les deux pays. Ce bras de mer reliant Atlantique et Pacifique est navigable sur toute sa longueur, mais n'a jamais été la route privilégiée des navires, le passage de Drake (au sud du Cap Horn) et le détroit de Magellan étant considérés comme plus sûrs. Le canal porte le nom du navire britannique HMS Beagle, qui vint inspecter ces régions australes entre 1826 et 1836, et dont le capitaine Robert Fitz Roy, chargé de missions hydrographiques et cartographiques, accompagna le prestigieux Charles Darwin, tout à ses études naturalistes et scientifiques. De nombreuses excursions sur le canal sont proposées depuis Ushuaia. Tous les départs s'effectuent depuis le quai d'embarquement (Muelle Turístico). L'excursion la plus classique vous mène à l'île des lions de mer (on y descend ou non), puis à l'île des oiseaux (les cormorans royaux et impériaux y nidifient) ; la balade se termine en général autour du joli phare des Eclaireurs (très souvent confondu avec le phare du Bout du monde de l'Isla de los Estados), mis en service en 1920, avec parfois une balade sur la Isla Bridges. Une extension à l'Isla Yécapasela et ses innombrables pingouins est parfois possible, tout comme une incursion dans la Baie Lapataia, dans le Parc national de la Terre de Feu.

@nadam49

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.