Wiss. Weiterbildung Fernstudium

Wiss. Weiterbildung Fernstudium

Augustusplatz 10 Zentrum, 04109 Leipzig Germany

http://www.zv.uni-leipzig.de/
+4934197108
Enregistré par
15
utilisateurs
Principaux #tags

#Instagram

#Bâtiment public - Hôtel de ville

#Uni

#University

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 2 partenaires officiels

ALLEMAGNE

ALLEMAGNE

Voilà un lieu qui n'arrête pas de créer des remous dans la ville. La plus prestigieuse des universités d'ex-Allemagne de l'Est (excepté Berlin), connue pour les sciences et la médecine notamment, mais aussi les sciences théâtrales ou l'Histoire, est au coeur de questions de politique, d'idéologie et d'images. Elle fut fondée en 1409 par des étudiants venus de Prague (la plus ancienne université germanophone) qui fuyaient le mouvement hussite (pro-tchèque) et reste la deuxième plus ancienne du pays. Elle fut en grande partie rebâtie au XVIII e siècle et présentait ensuite un faciès baroque. 60 à 70 % de sa substance fut détruite par les bombardements de 1943-44. En 1953, l'université fut rebaptisée Université Karl Marx. En 1968, les autorités communistes décidèrent de dynamiter l'Augusteum (bâtiment bordant l'Augustusplatz) qui était en partie endommagé, dont l'église Saint-Paul, Paulinerkirche, gothique, qui elle était miraculeusement intacte. On érigea un bâtiment dans le style fonctionnaliste communiste, et l'on installa une fresque en métal avec les visages de Marx et Lénine au-dessus de l'entrée de l'Université. A la fin des années 1990, un lobby chrétien milita pour la destruction de l'université communiste et pour une reconstruction à l'identique de l'église Saint-Paul. Cette idée fut vivement contestée par l'ensemble de la gauche, en raison de l'aspect laïque de l'université. Finalement, le lobby put imposer en partie son désir. L'université entreprit des travaux gigantesques qui débutèrent en 2007 pour reconstruire entièrement la fac, avec un rappel architectural de l'église et même une chapelle intégrée, le Paulinum. Le choix esthétique fut très déroutant pour beaucoup, rappelant les modèles néo-conservateurs américains. Le nouvel Augusteum, incluant le Paulinum est un bâtiment résolument contemporain, alternant minces colonnes de pierre aux dégradés de gris et colonnes de verre faisant des puits de lumière. En bordure de cette structure aux reflets bleutés et verts, métalliques, la façade de l'ancienne église gothique, avec rosace et fenêtre, est prise dans cette étonnante construction. Bien des Leipzigois détestent les bâtiments d'apparat de cette nouvelle université, qui arbore une esthétique étrangère à la ville ; d'autres sont fascinés. Si la fac a gagné un immense restau U, elle a en revanche moins de places assises qu'avant sa reconstruction ! Dans le nouvel Augusteum, une exposition retrace l'histoire de l'université dans la ville.

LEIPZIG

LEIPZIG

Voilà un lieu qui n'arrête pas de créer des remous dans la ville. La plus prestigieuse des universités d'ex-Allemagne de l'Est (excepté Berlin), connue pour les sciences et la médecine notamment, mais aussi les sciences théâtrales ou l'Histoire, est au coeur de questions de politique, d'idéologie et d'images. Elle fut fondée en 1409 par des étudiants venus de Prague (la plus ancienne université germanophone) qui fuyaient le mouvement hussite (pro-tchèque) et reste la deuxième plus ancienne du pays. Elle fut en grande partie rebâtie au XVIII e siècle et présentait ensuite un faciès baroque. 60 à 70 % de sa substance fut détruite par les bombardements de 1943-44. En 1953, l'université fut rebaptisée Université Karl Marx. En 1968, les autorités communistes décidèrent de dynamiter l'Augusteum (bâtiment bordant l'Augustusplatz) qui était en partie endommagé, dont l'église Saint-Paul, Paulinerkirche, gothique, qui elle était miraculeusement intacte. On érigea un bâtiment dans le style fonctionnaliste communiste, et l'on installa une fresque en métal avec les visages de Marx et Lénine au-dessus de l'entrée de l'Université. A la fin des années 1990, un lobby chrétien milita pour la destruction de l'université communiste et pour une reconstruction à l'identique de l'église Saint-Paul. Cette idée fut vivement contestée par l'ensemble de la gauche, en raison de l'aspect laïque de l'université. Finalement, le lobby put imposer en partie son désir. L'université entreprit des travaux gigantesques qui débutèrent en 2007 pour reconstruire entièrement la fac, avec un rappel architectural de l'église et même une chapelle intégrée, le Paulinum. Le choix esthétique fut très déroutant pour beaucoup, rappelant les modèles néo-conservateurs américains. Le nouvel Augusteum, incluant le Paulinum est un bâtiment résolument contemporain, alternant minces colonnes de pierre aux dégradés de gris et colonnes de verre faisant des puits de lumière. En bordure de cette structure aux reflets bleutés et verts, métalliques, la façade de l'ancienne église gothique, avec rosace et fenêtre, est prise dans cette étonnante construction. Bien des Leipzigois détestent les bâtiments d'apparat de cette nouvelle université, qui arbore une esthétique étrangère à la ville ; d'autres sont fascinés. Si la fac a gagné un immense restau U, elle a en revanche moins de places assises qu'avant sa reconstruction ! Dans le nouvel Augusteum, une exposition retrace l'histoire de l'université dans la ville.

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.