Đền Thờ Vua Lê

Đền Thờ Vua Lê

Xã Trường Yên, Huyện Hoa Lư Vietnam

Enregistré par
5
utilisateurs
Principaux #tags

#monuments

#visites - points d'interet

#a voir

#asia 2019 - vietnam

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 1 partenaires officiels

NORD VIETNAM

NORD VIETNAM

En 968, Dinh Bo Linh (nom de règne Dinh Tien Hoang) établit sa capitale à Hoa Lu, son village natal, qui demeura capitale de la dynastie suivante, celle des Lê antérieurs, jusqu'en 1010. Le site, entouré de montagnes (la " baie d'Along terrestre "), est bien protégé et il est proche des grandes routes commerciales. La citadelle devait s'étendre sur une superficie de 3 km 2 , mais il ne reste que quelques traces du rempart extérieur, insuffisantes pour rétablir le plan originel. Aujourd'hui, les palais et la citadelle ne subsistent qu'à l'état de traces et seules sont visibles les reconstructions, datant du XVII e siècle, de deux temples dynastiques du XI e siècle situés dans la commune de Truong Yên, district de Hoa Lu. Le plus grand est consacré au culte de l'empereur Dinh Tiên Hoang et l'autre, à l'empereur Lê Dai Hanh. Temple Dinh (Dinh Tiên Hoang). Situé sur le territoire Yen Ha, il date de la dynastie des Lê antérieurs (XVII e siècle). En franchissant le seuil du temple, on remarque le piédestal destiné au trône royal. Le temple comporte trois sanctuaires : Bai Duong (pour la communauté), Thien Huong (en l'honneur des mandarins) et Chinh Cung (le sanctuaire dédié à Dinh Tiên Hoang). En outre, le temple abrite une jolie cloche de bronze et une statue de l'empereur Dinh Tien Hoang entouré de son fils (à gauche) de Dinh Hang Lang et Dinh Toan (à droite). En 1998, des fouilles menées autour du temple par les archéologues vietnamiens ont révélé des dalles en terre cuite décorées de motifs floraux (X e siècle), ainsi que de nombreux objets en céramique, représentations d'animaux mythiques qui ornaient les toitures du palais. Temple Lê (Dai Hanh). Il se trouve à 500 m du temple de Dinh Tiên Hoang. Il date de la dynastie des Dinh. Dans le sanctuaire principal consacré au culte des rois, on trouve trois statues, celle du général Lê Hoan, proclamé empereur sous le nom de Lê Dai Hanh et fondateur de la dynastie des Lê antérieurs (980-1005) (au milieu), celle de la reine Duong Van Nga (à droite) et de leur fils aîné Lê Ngoa Trieu (à gauche), troisième roi de la première dynastie des Lê. Le temple contient aussi de superbes tambours et gongs, et surtout une collection d'armes du X e au XVIII e siècle. Outre les temples, on peut encore voir quelques restes de remparts, des vestiges d'édifices, de palais royaux et d'habitations princières. Ces vestiges et le paysage qui les entoure valent largement une visite.

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.