Monastère Mor Gabriel
Monastère Mor Gabriel Monastère Mor Gabriel Monastère Mor Gabriel Monastère Mor Gabriel Monastère Mor Gabriel Monastère Mor Gabriel Monastère Mor Gabriel Monastère Mor Gabriel
Propriétaire de ce lieu ?

Connectez-vous pour modifier vos informations et accédez à vos statistiques détaillées.

Accéder à votre espace
La communauté mapstr
Enregistré par

9 utilisateurs

#Tags souvent utilisés
#Architecture #Place to visit 🕶 #Visite guidée #Lieux saints #Turc
Approuvé par 1 partenaires officiels
certified badge TURQUIE

TURQUIE

@petitfute

420followers 817places
"Le monastère est un monastère syriaque orthodoxe. Construit en 397, il est le plus ancien monastère chrétien du monde. Mais il a connu depuis, plusieurs restaurations dont la plus récente, la partie supérieure du bâtiment, date de 1950. Le monastère a été touché par plusieurs invasions dont celle des Mongols en 1402, pillages compris. Mais il n'a quasiment jamais cessé d'avoir une vie, des traditions monastiques durant seize siècles. Ce qui fait aujourd'hui que ce site représente le patrimoine religieux et culturel le plus important en activité dans la région pour la communauté syriaque. Encore aujourd'hui plusieurs membres de cette communauté viennent pour y baptiser leurs enfants. Malheureusement, la vie du monastère est menacée de fermeture afin d'être transformé en musée. A son apogée dans le courant du VII e siècle, le monastère a accueilli en son sein plus de 500 élèves (entre autres grecs, perses et arméniens) afin de leur enseigner les sciences. Actuellement la structure accueille 40 étudiants, 14 nonnes et 3 moines. L'édifice est en grande partie fait de grès jaune. La première cour est une partie récente du monastère, c'est ici que sont hébergées les nonnes. Passé la première porte monumentale sculptée, vous vous trouverez dans le cloître, partie la plus ancienne de l'édifice. Sur la droite, l'église Anastasia construite en 512 par l'empereur Anastaze comporte une nef unique, avec une voûte faite de briques. A l'intérieur, une des tentures représente les deux fondateurs du monastère : saint Samuel (mort en 409) et saint Simon (mort en 433). Derrière les tapisseries de droite se trouvent les tombes de saints syriaques. Vous remarquerez le dôme au-dessus de l'autel, recouvert de mosaïques anciennes datant de la période byzantine et représentant de similitudes avec celles de Sainte-Sophie à Istanbul. Il y a trois fois par jour une célébration dans cette église mais il faut une autorisation spéciale pour y participer. A la sortie de l'église, sur la droite, le dôme de Mo Théodora bâti en 540. Ce dôme porte le nom de la femme de l'empereur Justinien, qui en a fait elle-même le don au monastère. Ce dôme est un lieu de retraite, il a également servi de salle de réunion et de bibliothèque. Les alcôves dans la coupole donnent sur des petites salles de prière, qui permettaient aux moines de s'isoler. A gauche du dôme, le réfectoire des moines. En continuant dans le couloir situé à droite à la sortie du réfectoire, vous arriverez dans la cour de l'église de la Vierge Marie (VII e siècle). En face de l'église, le cimetière. Dans la première salle, les tombes sont récentes et encore inoccupées. En descendant l'escalier sur la droite, vous trouverez l'ancien cimetière : 12 000 moines et évêques y sont enterrés, en position debout ou assise, la tête tournée vers l'est. C'est ici que saint Gabriel est enterré en 668. Il a joué un rôle important dans le développement du monastère. Les trous au niveau de sa tombe permettent de récupérer de la terre aux propriétés curatives."
Autres lieux Ă  voir autour
La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.