Gazi Husrev Begova Medresa

Gazi Husrev Begova Medresa

Ulica Sarači 49 71000 Sarajevo Bosnia and Herzegovina

http://medresa.ba/
+38733534888
Enregistré par
5
utilisateurs
Principaux #tags

#Monuments

#Visites - Points d'intérêt

#Moschee

#Visite

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 1 partenaires officiels

BOSNIE-HERZÉGOVINE

BOSNIE-HERZÉGOVINE

Cette grande école coranique (sunnite) fait partie du complexe de la mosquée Begova. C'est la plus ancienne et dernière madrassa du pays toujours en activité depuis près de cinq siècles. La grande cour abrite plusieurs bâtiments, ainsi qu'un café (à gauche en entrant par la rue Saraći) et donne accès à la Bibliothèque Gazihusrev Begova. Attention, plusieurs jeunes gens se faisant passer pour de pieux étudiants n'hésitent pas à entamer la conversation avec les touristes pour leur soutirer quelques pièces. Ancienne madrassa. Au centre de la cour, à gauche. Fondée en 1537, elle est dédiée à Selçuka, mère du bey Gazi Hüsrev et fille du sultan Bajazed II le Juste. Elle fut d'abord appelée Seldžuklija (" pour Selçuka "). Mais du fait de ses coupoles couvertes de plomb, elle fut rapidement surnommée Kuršumlija (du turc kurşunlu kilise qui signifie " église de plomb "). Maintes fois endommagée aussi bien par les guerres (assez peu toutefois lors du dernier conflit) que par les architectes austro-hongrois en 1910, elle fut entièrement restaurée en 1969 pour retrouver son aspect original. Elle est surmontée de douze cheminées pointues et de douze petites coupoles de plomb correspondant aux douze chambres d'étudiants qu'elle accueillait. Ceux-ci demeuraient ici entre douze et seize années pour devenir imam ou professeur coranique. Au centre, le bâtiment s'ouvre sur une belle cour carrée avec une fontaine donnant accès aux douze chambres et à la salle de classe ( dershana ). Depuis 2013, l'ancienne madrassa abrite le Musée Gazi Huservbegova consacré à la fondation ( vakuf ) gérant l'ensemble du complexe créé par le bey Gazi Hüsrev, avec notamment une vidéo de 14 minutes. Nudzejma, l'une des guides parle français et est présente en général du lundi au vendredi. Hanikah (ou khanqah).Dans la cour, à droite. Ce bâtiment en pierre long de 50 m et surmonté de six cheminées pointues est l'ancienne école des derviches Khalwatiyya, datant de 1531. C'est le seul bâtiment des ordres soufis subsistant à Sarajevo. Le soufisme (ou alévisme), courant empreint de tolérance et proche du chiisme, a joué un grand rôle dans la conversion des populations lors de la conquête des Balkans par les Ottomans. Soutenus par le bey Gazi Hüsrev et ses successeurs, les ordres soufis (Khalwatiyya et Bektachi notamment) comptèrent jusqu'à cinquante bâtiments dans Sarajevo au XVII e siècle. Comme la madrassa, le khanqah du complexe Gazi Husrevbegova a été détruit puis reconstruit à de nombreuses reprises. Du fait du déclin des ordres soufis, le l'école a été progressivement abandonnée avant d'être en partie démolie en 1931. Elle a été rebâtie selon les plans originaux en 1998. Elle sert aujourd'hui de lieu d'exposition temporaire. Université et lycée coraniques. Au fond et à droite de la cour. Les bâtiments modernes datant pour partie de la période austro-hongroise et restaurés en 2004 accueillent aujourd'hui 420 étudiants par an suivant un programme d'enseignement général (philo, maths, anglais...) et coranique. Sur le mur sud, le long de la rue Saraći, on remarque le monument portant les noms des professeurs et étudiants tués pendant le siège de 1992-1996.

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.