Eglise St-Trophime
Enregistré par
96
utilisateurs
Principaux #tags

#Monument

#Musée

#Visites - Points d'intérêt

#Église - Cathédrale - Basilique - Chapelle

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 5 partenaires officiels

FRANCE À MOTO

FRANCE À MOTO

La cathédrale Saint-Trophime constitue, avec son cloître, l'ensemble roman le plus remarquable de Provence. L'église carolingienne d'origine est transformée de fond en comble entre 1078 et 1152. Erigée en plusieurs phases depuis l'ère paléochrétienne, la cathédrale Saint-Trophime, telle que nous la voyons de nos jours, affleure au XII e siècle. Le monument possède le plan caractéristique des édifices de Provence : une haute nef de cinq travées, voûtées en berceau brisé et flanquée d'étroits collatéraux ; un transept très court dont la croisée est surmontée d'une coupole et supporte le clocher. Outre d'innombrables trésors architecturaux, le portail possède une statuaire - consacrée au Jugement Dernier - tout simplement admirable de finesse. Autre joyau, le cloître. Sa construction est venue achever une réédification du complexe cathédral qui avait débuté vers la toute fin du XI e siècle. A partir du XII e siècle, l'espace au sud de la cathédrale est occupé par deux grands ensembles : le palais de l'évêque, et le claustrum, un espace réservé à la communauté des chanoines. Les deux galeries romanes (au nord et à l'est) ornées de sculptures sont d'une qualité exceptionnelle. Les deux dernières galeries (au sud et à l'ouest), voûtées sur croisées d'ogives, sont de style gothique et n'ont été réalisées que vers 1370-1380.

ALPILLES - CAMARGUE - ARLES

ALPILLES - CAMARGUE - ARLES

La cathédrale Saint-Trophime constitue, avec son cloître, l'ensemble roman le plus remarquable de Provence. L'église carolingienne d'origine est transformée de fond en comble entre 1078 et 1152. Erigée en plusieurs phases depuis l'ère paléochrétienne, la cathédrale Saint-Trophime, telle que nous la voyons de nos jours, affleure au XII e siècle. Le monument possède le plan caractéristique des édifices de Provence : une haute nef de cinq travées, voûtées en berceau brisé et flanquée d'étroits collatéraux ; un transept très court dont la croisée est surmontée d'une coupole et supporte le clocher. Outre d'innombrables trésors architecturaux, le portail possède une statuaire - consacrée au Jugement Dernier - tout simplement admirable de finesse. Autre joyau, le cloître. Sa construction est venue achever une réédification du complexe cathédral qui avait débuté vers la toute fin du XI e siècle. A partir du XII e siècle, l'espace au sud de la cathédrale est occupé par deux grands ensembles : le palais de l'évêque, et le claustrum, un espace réservé à la communauté des chanoines. Les deux galeries romanes (au nord et à l'est) ornées de sculptures sont d'une qualité exceptionnelle. Les deux dernières galeries (au sud et à l'ouest), voûtées sur croisées d'ogives, sont de style gothique et n'ont été réalisées que vers 1370-1380.

Chemin d'Arles

Chemin d'Arles

La cathédrale Saint-Trophime constitue, avec son cloître, l'ensemble roman le plus remarquable de Provence. L'église carolingienne d'origine est transformée de fond en comble entre 1078 et 1152. Erigée en plusieurs phases depuis l'ère paléochrétienne, la cathédrale Saint-Trophime, telle que nous la voyons de nos jours, affleure au XII e siècle. Le monument possède le plan caractéristique des édifices de Provence : une haute nef de cinq travées, voûtées en berceau brisé et flanquée d'étroits collatéraux ; un transept très court dont la croisée est surmontée d'une coupole et supporte le clocher. Outre d'innombrables trésors architecturaux, le portail possède une statuaire - consacrée au Jugement Dernier - tout simplement admirable de finesse. Autre joyau, le cloître. Sa construction est venue achever une réédification du complexe cathédral qui avait débuté vers la toute fin du XI e siècle. A partir du XII e siècle, l'espace au sud de la cathédrale est occupé par deux grands ensembles : le palais de l'évêque, et le claustrum, un espace réservé à la communauté des chanoines. Les deux galeries romanes (au nord et à l'est) ornées de sculptures sont d'une qualité exceptionnelle. Les deux dernières galeries (au sud et à l'ouest), voûtées sur croisées d'ogives, sont de style gothique et n'ont été réalisées que vers 1370-1380.

SÉJOURS SPIRITUELS EN FRANCE

SÉJOURS SPIRITUELS EN FRANCE

La cathédrale Saint-Trophime constitue, avec son cloître, l'ensemble roman le plus remarquable de Provence. L'église carolingienne d'origine est transformée de fond en comble entre 1078 et 1152. Erigée en plusieurs phases depuis l'ère paléochrétienne, la cathédrale Saint-Trophime, telle que nous la voyons de nos jours, affleure au XII e siècle. Le monument possède le plan caractéristique des édifices de Provence : une haute nef de cinq travées, voûtées en berceau brisé et flanquée d'étroits collatéraux ; un transept très court dont la croisée est surmontée d'une coupole et supporte le clocher. Outre d'innombrables trésors architecturaux, le portail possède une statuaire - consacrée au Jugement Dernier - tout simplement admirable de finesse. Autre joyau, le cloître. Sa construction est venue achever une réédification du complexe cathédral qui avait débuté vers la toute fin du XI e siècle. A partir du XII e siècle, l'espace au sud de la cathédrale est occupé par deux grands ensembles : le palais de l'évêque, et le claustrum, un espace réservé à la communauté des chanoines. Les deux galeries romanes (au nord et à l'est) ornées de sculptures sont d'une qualité exceptionnelle. Les deux dernières galeries (au sud et à l'ouest), voûtées sur croisées d'ogives, sont de style gothique et n'ont été réalisées que vers 1370-1380.

Mademoiselle Bon Plan

Mademoiselle Bon Plan

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.