author cover
iphone svg preview map mapstr
partner picture

ASIE CENTRALE

par Petit Futé 39 followers 466 places Suivre

L'Asie centrale. Quelle autre région peut-elle être plus associée à la route de la soie ? Aux caravaniers qui, sous des températures extrêmes, glaciales ou brûlantes, traversaient les plus hautes chaînes montagneuses et les déserts les plus arides, sous la menace des nomades et des bandes de pillards pour avancer, d'oasis en caravansérail, jusqu'aux portes de l'Occident, pour y déverser soies, étoffes, épices, thés, pierres précieuses...Point de rencontre entre Orient et Occident, berceau de civilisations autrefois florissantes et aujourd'hui disparues, à l'instar des Parthes ou des Sogdiens, champs de bataille pour les tribus nomades et oasis prospère pour les sédentaires, l'Asie centrale a été tout cela et bien plus encore. Après la longue période soviétique qui a quasiment fermé au monde occidental la plupart des pays de la zone, l'Asie centrale est une destination touristique encore neuve, tirée par la locomotive ouzbèke. Placés au centre de l'actualité par leur proximité avec l'Afghanistan, les cinq pays tentent de se démarquer de leur encombrant voisin pour offrir aux voyageurs un bel aperçu de leur patrimoine naturel et historique. Outre les trésors d'architecture et de sites archéologiques, un voyage en Asie centrale est une véritable découverte des hommes et de leur environnement.Au coeur de la destination, l'Ouzbékistan offre les plus beaux vestiges architecturaux de la route légendaire avec ses villes étapes comme Samarkand, Boukhara ou Khiva. Mais c'est plus au sud, au Turkménistan, que les vestiges archéologiques des civilisations passées de l'Asie centrale sont plus présents, même si le visiteur aura plutôt l'impression d'errer dans les frontières étroites d'une dictature narcissique digne du plus célèbre roman d'Orwell, 1984. Le Kazakhstan et surtout le Kirghizistan ouvrent les portes des cultures nomades qui ont façonné la région au cours des siècles et sont encore vivaces dans les vastes steppes de l'un et les hautes montagnes de l'autre. Le Tadjikistan ravira tout autant les amateurs d'altitude qui pourront se mesurer au Pamir.En résumé, l'Asie centrale est prête à satisfaire toutes les envies. Surtout, ces pays n'étant pas encore accoutumés aux masses de touristes, chaque rencontre reste exceptionnelle. Il faut avoir passé l'après-midi dans les tchaïkhanas avec les vieux Ouzbeks concentrés sur leur partie d'échecs, bu du lait de jument fermenté sous la yourte de nomades kirghizes, éclusé quelques vodkas avec les Russes toujours présents, partagé les chaos des routes ou les soubresauts des trains avec les locaux, discuté sans fin, avec les mains, les yeux et les sourires avec des compagnons de fortune pour saisir la caractéristique première des habitants d'Asie centrale : leur hospitalité. Tous vous le diront au gré du chemin : "" Bienvenue en Asie centrale ! "".L'équipe de rédaction Mise en garde L'univers du tourisme est en perpétuel mouvement. Malgré tous nos efforts, des établissements, des coordonnées ou des tarifs indiqués dans ce guide peuvent avoir été modifiés sans que cela relève de notre responsabilité. Nous faisons appel à la compréhension des lecteurs et nous nous excusons auprès d'eux pour les erreurs qu'ils pourraient être amenés à constater dans les rubriques pratiques de ce guide.

https://www.petitfute.com/
lock content img blurred

Ce contenu est payant et disponible sur l'application mapstr

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.