Palace Museum

Palace Museum

Mizingani Road Forodhani, Zanzibar Tanzania

+254723417410
Enregistré par
7
utilisateurs
Principaux #tags

#Musée

#Visites - Points d'intérêt

#Activité

#Tanzanie

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 2 partenaires officiels

ZANZIBAR

ZANZIBAR

Une visite intéressante sur trois étages, même si on est loin des expositions à l'européenne : ici même le musée est déjà dans l'histoire, tant le Palais est délabré, presque en ruines. Les collections sont d'ailleurs poussiéreuses : on a l'impression de visiter un musée hanté tant il est figé dans le temps, ce qui fait son charme aussi. Des rumeurs parlent d'une restauration future par le sultan d'Oman, pour l'instant les guides du musée animent un peu la collection avec des explications (en anglais seulement). Cet édifice a été construit à la fin du XIX e siècle sur les ruines du Beit-El-Sahel, un palais ancien détruit par le bombardement anglais en 1896. Il fut le palais du sultan Said jusqu'à la révolution de 1964. Il fut alors rebaptisé sous un nom plus prolétaire, People's palace et servit de bureaux administratifs jusque dans les années 1990. Aujourd'hui, le musée retrace l'économie de l'île et surtout la vie des sultans. On y découvre toute leur généalogie, à l'aide d'objets et documents d'époque et surtout de grandes toiles des illustres membres de la famille. On y découvre également l'intérieur cossu de l'époque, fait de mobilier local mais aussi importé d'Angleterre (comme ces grandes pendules austères), d'Inde (des secrétaires joliment sculptés), ou de Chine (notamment des vases Ming). Dans le jardin se trouvent les tombeaux de tous les sultans.

TANZANIE

TANZANIE

Une visite intéressante sur trois étages, même si on est loin des expositions à l'européenne : ici même le musée est déjà dans l'histoire, tant le Palais est délabré, presque en ruines. Les collections sont d'ailleurs poussiéreuses : on a l'impression de visiter un musée hanté tant il est figé dans le temps, ce qui fait son charme aussi. Des rumeurs parlent d'une restauration future par le sultan d'Oman, pour l'instant les guides du musée animent un peu la collection avec des explications (en anglais seulement). Cet édifice a été construit à la fin du XIX e siècle sur les ruines du Beit-El-Sahel, un palais ancien détruit par le bombardement anglais en 1896. Il fut le palais du sultan Said jusqu'à la révolution de 1964. Il fut alors rebaptisé sous un nom plus prolétaire, People's palace et servit de bureaux administratifs jusque dans les années 1990. Aujourd'hui, le musée retrace l'économie de l'île et surtout la vie des sultans. On y découvre toute leur généalogie, à l'aide d'objets et documents d'époque et surtout de grandes toiles des illustres membres de la famille. On y découvre également l'intérieur cossu de l'époque, fait de mobilier local mais aussi importé d'Angleterre (comme ces grandes pendules austères), d'Inde (des secrétaires joliment sculptés), ou de Chine (notamment des vases Ming). Dans le jardin se trouvent les tombeaux de tous les sultans.

Ce qu'en disent les utilisateurs

This huge white palace was also erected in 1883, right next to the House of Wonders, but in Omani style. For 5,000 TSh, you can take a peek into the extravagant, domestic life of the sultanate.

@aurelie.lmr

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.